Les Deux Masques

© Photos d’Ennio Boschetti

Guignol

À l’issue d’une pièce de Guignol qui met en scène Gnafron, maire de Brindas, l’authentique chapeau haut-de-forme de Pierre Neichthauser est officiellement remis au Musée Théâtre Guignol.

© Photos de Cécile Chevat, Marc et Jocelyne Chevat, Ennio Boschetti.

Chorales

Les deux chorales de Brindas, Brind’Accord et le Petit Choeur de Brindas, ont agrémenté la journée avec des chansons d’époque.

© Photos de Ennio Boschetti

Lou Traïtou

Le groupe de danse folklorique Lou Traïtou a enchanté l’assemblée avec ses musiques et ses danses d’époque, et ses costumes plus vrais que nature. Pas de Charleston, mais des pas de danse tout aussi entraînants, pour une ambiance de terroir.

La deuxième session a dû se faire sous abri en raison des intempéries, qui n’ont pas douché l’enthousiasme du groupe folklorique, ni de son public, qui a appris les pas de danse avec entrain et application.

Retrouvez également Lou Traïtou dans la galerie des photos d’avion.

© Photos de Cécile Chevat et Ennio Boschetti

L’apéritif

À l’issue du défilé, les Brindasiens ont partagé un apéritif sur la place de Verdun.

Portraits de Brindasiens

À l’occasion de la Fête des Années Folles, de nombreux Brindasiens avaient pris soin de se revêtir leurs plus beaux habits d’époque. Merci à eux d’avoir joué le jeu !

Pour certains d’entre eux, il faut bien le dire, sans la couleur, il serait difficile de deviner que la photo a été prise en 2019 !

Brindas Années Folles

Belles mécaniques

Les Brindasiens ont pu découvrir quelques belles mécaniques d’époque, et notamment la Locomobile qui fêtait à cette occasion son premier siècle d’existence.

© Photos de Ennio Boschetti, Laurence Gabriel

Le Défilé

Tenue d’époque exigée, les Brindasiens ont défilé de la Salle des Fêtes jusqu’à la place de Verdun, où un apéritif leur a été servi.

© Photos de Cécile Chevat, Marc & Jocelyne Chevat, Laurence Gabriel

Le Vin de Brindas

Un texte ancien retrouvé par les archivistes du Vieux Brindas a été remis en musique par Olivier arnoux et Denis Rionnet. Il devait être interprété par l’Atelier Jazz de l’École de Musique de Brindas, mais les intempéries en ont décidé autrement. C’est donc une formation réduite au strict minimum (et surtout aux instruments non-électriques) qui a interprété la chanson, les pieds dans l’eau.

  • Olivier Arnoux : chant, guitare
  • Bernard Barbier : accordéon
  • Bertrand Vandermasen : percussions
  • Céline Dupont : chœur, pupitre humain

Retrouvez plus bas le texte intégral de la chanson, de Célestin Gauthier.

© Photos de Laurence Gabriel

Couplet 1
Salut et fraternité
À ce gai compère
Qui vient cacher dans nos verres
Sa médiocrité
S’il n’est pas le premier
De nos vins de France
Il prime, je le pense
L’eau de Saint-Galmier

Refrain
Dame il vaut bien la piquette
Puisqu’il nous met en goguette
Ah ! Chapeau bas
Devant le vin de Brindas
Chapeau bas, chapeau bas
Vive le Brindas

Couplet 2
Il est sans prétention
Jamais ne s’affiche
Sous une toilette riche
Coiffé de goudron
Accessible à tous
On peut en boutique
Servir à la pratique
Le litre à cinq sous

Couplet 3
Dans des flacons ciselés
Vous avez beau dire
Vos grands vins ne font pas rire
S’ils sont muselés
Le Brindas coule à flots
Sans trouver d’obstacle
Fait jaillir des miracles
Des larges goulots

Couplet 4
On trouve dans ce pays
Joyeuse fanfare
Troupe précieuse et rare
D’artistes choisis
Virtuose divin
Roi de l’harmonie
Vos éclairs de génie
Sont dans votre vin

Couplet 5
Souvent un couple amoureux
Quelquefois timide
Atteint grâce à ce liquide
Le but de ses voeux
Puis il faut en billon
Payer sans vergogne
Au sonneur, vieil ivrogne
Le gai carillon

Couplet 6
Si parfois l’esprit du mal
Trouble le ménage
Quand le bonheur déménage
Du toit conjugal
Dans le fond du cellier
Prenez quelques litres
Choisissez pour arbitre
Le vin, l’oreiller

Couplet 7
Du Pont Chabrol au Pilon
À la Quinsonnière
Du Gourd à la Pillardière
Du Plan à Milon
Au Boulot, à Pelly
Partout croît la vigne
Et le sol en est digne
Brindas soit béni !

Le Vin de Brindas

Le Train Pédestre

Brindas, son église, sa gare, son Train Pédestre, mû par les passagers, ou par les âmes charitables rencontrées en chemin.

Entièrement réalisé par une fine équipe de concepteurs, artistes et artisans Brindasiens, coordonnés par Nicole Weill :

Kevin SEGUIN et Blandine WEILL, Dominique et Chantal PAYET -DESCOMBES, Pierre et Sylviane Grisonnet, Patrice et Christiane CORNUT, Jean-Claude et Jocelyne GUILLAUMOND, Pierre et Marie-Christine CAVALLINI, Georges et Andrée VERGAIN, Michel et Nicole WEILL.

Parcours agrémenté de commentaires historiques par Henri Tachez.

© Photos de Nicole Weill, Cécile Chevat, Marc & Jocelyne Chevat, Laurence Gabriel, Denis Rionnet


Et en exclusivité, quelques photos du « making of » :

© Photos de Nicole Weill