Utilisation du gros matériel agricole

La batteuse et la locomobile (à ce jour, deux exemplaires de ce type sont recensés en France) ont été acquises par la population sous forme d’une souscription publique pour sauvegarder ces éléments du patrimoine local.

Les membres de l’association et en particulier Monsieur Paul BUYER ont fourni un nombre d’heures de travail bénévoles impressionnantes pour assurer un fonctionnement correct de cet ensemble. Il faut ajouter le temps nécessaire à la maintenance saisonnière.

C’est à la demande des brindasiennes et brindasiens que nous faisons fonctionner régulièrement ces outils d’autrefois et bien entendu, pour les maintenir en état.

Phases préalables au fonctionnement de ces machines

Nous devons alimenter la batteuse avec des gerbes sèches.

Pour réaliser ces gerbes nous devons couper et moissonner courant juillet avec une moissonneuse lieuse tirée par des chevaux ou par un tracteur.

Ces gerbes doivent sécher sur le champ en les rassemblant en « mailles ». Un mois plus tard, elles sont stockées en gerbier sur le lieu de battage.

Au mois de septembre les gerbes sont prêtes pour être battues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*