La Locomobile Diesel

  • Achat par souscription en 1982. Marque : Roger Maurin (Ardennes)
  • Force : 25 CV
  • Cylindrée : 16 000 cm3
  • Poids : 1 800 Kg
  • Mise en service : 1920
  • Elle peut être soit au diesel, à la vapeur ou électrique

   

Historique de la remise en état

  • Achat par souscription en avril 1982, par Brindas.
  • La locomobile est déchargée chez Paul BUYER. Moteur entièrement démonté. Le piston est dégrippé avec un cric hydraulique. Le cylindre est gratté et poli au soufre. Les segments sont refaits, ainsi que le joint de culasse et la soupape de décompression.
  • Juillet 1984, après environ 500 heures de travail la locomobile fonctionne et est garée dans une cour de ferme, aux intempéries.
  • Mai 1988, la locomobile est garée à l’abri, sous hangar, chez un cultivateur ou quelques pièces rouillées ont dû être refaites (réservoir, pot d’échappement).
  • Août 1988, deuxième mise en route.
  • Septembre 1988, la locomobile est acheminée à Francheville et est engagée pour la fête de la batteuse, le 18 septembre 1988. Comme pour la batteuse le comité de Francheville assure garage sous abri.
  • Juin 1994, un nouveau système d’allumage est fabriqué par un artisan de Brindas, d’après les plans de Paul Buyer. Fabrication d’une barre d’attelage.
  • Septembre 1995, par suite d’une fausse manoeuvre, la culasse est fendue. Réparation immédiate par une entreprise de Givors. Brasage des goujons du pot d’échappement.
  • Juin 1997, fabrication d’un bac de récupération de mazout.
  • 28 septembre 1997, panne à Brindas.
  • Janvier 1998, changement du presse-étoupe de la pompe d’injection.
  • Mars 1998, changement de la tubulure d’injection.
  • Juin 2000, changement du presse-étoupe. Depuis, la locomobile est engagée avec la batteuse dans toutes les fêtes de battage de Brindas, sans problème mécanique.
  • 2010 – 7 avril 2010 : Déménagement de la locomobile suite à la demande de la Municipalité de Brindas de « vider » la ferme FAYET du matériel agricole qui y était entreposé par notre association – Voir le reportage sur l’épopée du matériel agricole. (Le restant du matériel sera évacué le 23 avril )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*