1883 : La Construction des deux écoles

Le contenu de cette rubrique est une retranscription du fascicule édité par le Vieux Brindas en 1983, en « souvenir du centenaire » de la construction des écoles publiques à Brindas.

Au moment de la préparation des lois de Jules Ferry, un effort considérable est fait, dans toute la France, pour la construction de nouvelles écoles.
C’est la période dite de « Frénésie scolaire ».

École libre - 1906 - Mlle BERTHOLON directrice - Mlle GODE institutrice
École libre – 1906 – Mlle BERTHOLON directrice – Mlle GODE institutrice

À Brindas, les locaux scolaires existants étant insuffisants et insalubres, l’on décide la construction de deux écoles. De 1877 à 1881 on acquiert les terrains. Les emplacement sont choisis :

  • pour l’école des garçons, placette des Ormeaux (ancienne terrasse du château)
  • pour l’école des filles, d’abord à l’ entrée du village, puis a l’emplacement actuel, rue du Vieux Bourg.

Après de multiples péripéties, études, plans, contre-plans, approbation définitive par l’Inspection Académique et le Préfet, la construction est engagée en 1883.

L’école des filles est ouverte en 1884, le transfert est autorisé, et les Sœurs St-Joseph poursuivent l’enseignement. La laïcisation interviendra l’année suivante. L’école des garçons attendra Pâques 1885 pour sa mise en service.

Des transformations successives s’effectueront par la suite: modification dans l’orientation des classes, primitivement côté nord sur la placette des Ormeaux ; fermeture du préau, dans lequel sera foré un puits, avant l’installation de l’eau courante, et avant l’électricité, des poêles chauffent les classes (bois et charbon étant entreposés à la Mairie).

1885 - Mobilier scolaire pour l'école des filles
1885 – Mobilier scolaire pour l’école des filles
Marius GLOMOND – Instituteur-adjoint à Brindas

Parmi les premières victimes de la guerre 14-18, GLOMOND Marius Instituteur-adjoint à Brindas Caporal au 22ème Régiment d’infanterie Tué au col d’Urbess (Alsace) le 24 août 1914.

Ces écoles ont accueilli des générations d’enfants de Brindas. Pour parvenir à instruire l’ensemble de la population et vaincre l’analphabétisme, il a fallu à BRINDAS un siècle d’efforts.

École libre - 1918
École libre – 1918
École de Brindas - 1962
École de Brindas – 1962

Article précédent