Les locomotives à vapeur utilisées sur la ligne du FOL          

Deux types de locomotives à vapeur ont été utilisées sur la ligne de chemin de fer de l'Ouest Lyonnais: 6 locomotives Fives-Lille de type 031 T et 2 locomotives Blanc-Misseron de type 030 T à cabine fermée (carénage total façon tramway).Ces locomotives étaient construites pour des voies ferrées à écartement d'un mètre (voies métriques).

Écartement des rails - voie normale - voie métrique

C' est la distance séparant le flanc interne des deux files de rails d’une voie ferrée. L'écartement "standard" de 1 435 mm (soit 4 pieds 8 pouces et demi), caractérisant la « voie normale », est le plus utilisé dans le monde (60 % des lignes). Dans le projet initial de Claude BOURGET, la ligne était prévue en voie "normale" mais, dans leur réalisation, les lignes du FOL puis de l'OTL ont toutes été construites sur une voie métrique (écartement de 1 m) à l'exception du tramway de Sainte-Foy-lès-Lyon qui circulait à ses débuts (non FOL) sur une voie de 0,75 m de largeur et qui fut rétablie en voie métrique par le FOL après la reprise.

Classification française des locomotives à vapeur

Sur cet exemple, cette locomotives serait notée 130

1 essieu porteur à l'avant - 3 essieux moteurs - 0 essieu porteur à l'arrière


Les 031 T     Elles disposaient de 3 essieux moteurs (6 roues motrices). En arrière de ces 3 essieux moteurs, un essieu porteur était situé sous la cabine de conduite. On peut parler de "traction avant". Le T signifie que la machine comportait son "tender". Une machine-tender est une locomotive qui embarque sur son propre châssis l'eau et le charbon pour l'alimentation de la chaudière. Ceci en opposition aux machines à tender séparé où l'eau et le charbon sont dans un wagon-porteur (appelé tender) accroché derrière la locomotive. Six de ces locomotives ont été utilisées sur le chemin de fer de l'Ouest Lyonnais.

 Dans certains pays, vous trouverez les locomotives 031T sous une autre appellation: 0-6-2 T (0 = pas de roues motrices à l'avant - 6 roues motrices - 2 roues porteuses à l'arrière - le T signifie toujours le tender incorporé à la loco...)

Les locomotives de type 031T - modèle n°95 - Fives-Lille

En savoir plus sur les usines Fives-Lille

Six machines de ce type ont été construites et livrées par les usines Fives-Lille pour le réseau du Chemin de Fer de l'Ouest Lyonnais. Les quatre premières: n° 1 "VAUGNERAY", n°2 "MORNANT", n°3 "CRAPONNE" et n°4 "RHÔNE"  ont été livrées en 1885. En 1887, une nouvelle machine n°5 "LOIRE" et en 1892, la n°6 "CROIX-ROUSSE"  viendront compléter le parc des locomotives Fives-Lille 031T.

Ces locomotives  pouvaient remorquer à la montée plus de 65 tonnes à 20 Km/h. A à la descente, les convois de 180 tonnes atteignaient 45 Km/h. Les locomotives de type 031T Fives-Lille ont surtout été utilisées sur des lignes à forte pente et avec de faibles rayons de courbure: Chemin de fer de La Mure dans les Alpes, chemins de fer Corses avec beaucoup de dénivellation et de virages entre Bastia et Ajaccio (Altitude à la sortie de la gare de Vizzavona: 906 m avant le tunnel de près de 4 km qui descend vers Ajaccio), et bien sûr, notre ligne de l'Ouest Lyonnais avec une forte pente notamment entre l'Etoile d'Alaï (Francheville) et Craponne...

Caractéristiques de ces locomotives:

Constructeur: FIVES-LILLE - Type: 031 Locomotive-Tender  - Modèle n°95

Poids total à vide: 25 t - Poids total en charge: 32,3 t - Poids sur le bissel: 5 t  - Poids sur les roues couplées: 27,3 t

Capacité des soutes à eau: 3600 litres - Charbon: 1 tonne

Longueur avec tampons: 8,76 m - Longueur sans tampons: 7,50 m - Largeur: 2,50 m

Empattement total: 4,35 m - Empattement rigide: 2,20 m

Diamètre des roues motrices: 1 mètre - Diamètre des roues porteuses (bissel): 0,65 m

Puissance développée: 225 à 275 chevaux selon les modèles et les séries.

Puissance de la traction: 144 t en rampe de 2mm par mètre et en alignement droit à 15 km/h - 47 t en rampe de 2mm par mètre avec courbe de rayon de 250 m à 40 km/h

Freins à vide directs non automatiques système Smith

Prix en Francs 1886: 42 000 Francs


Coupe d'une locomotive Fives-Lille de type 031 T


L'ingénieur Edmond ROY, qui fut un responsable important de la ligne de chemin de fer du Grand Central de France, choisit d'appliquer à l'ensemble du matériel roulant le système de boîtes dites "radiales", dont il était l'inventeur. Il a beaucoup travaillé sur les problèmes techniques posés par les voies ferrées à forte courbure et à forte pente. Il a rédigé de nombreux ouvrages techniques sur ce sujet. (Voir TRAIN - bibliographie). Il travailla entre autres sur les locomotives à vapeur de type 031T (3 essieux moteurs, 1 essieu porteur) dans lequel l'essieu radial se substituant au bissel devait faciliter le passage en courbe de faible rayon.


La  locomotive n°2 "MORNANT"de type 031T modèle n°95 de la Société Fives-Lille mise en service à BRINDAS

Cette locomotive n°2 circulait dès 1887 sur la ligne du chemin de fer de l'Ouest Lyonnais entre la gare de Lyon-Saint-Just (correspondance avec le funiculaire Saint-Jean - Saint-Just) et la gare de Mornant (d'où le nom de la locomotive). Elle sera utilisée pendant 43 ans ...

La carrière de la locomotive n°2 "MORNANT" sera marquée par la longévité, elle circulera pendant 43 ans sur les lignes de l'Ouest Lyonnais et sera la dernière de la série à "jeter le feu" en 1930, marquant ainsi la fin de la traction à vapeur sur les lignes du FOL devenues réseau OTL. Le 21 octobre 1891, cette locomotive déraille à la Pillardière (photo ci-dessous) à la suite de pluies diluviennes qui avaient emporté le talus, la première remorque écrasera hélas les deux mécaniciens situés à l'arrière de la locomotive. Le 31 mai 1900 survient une collision frontale avec une motrice électrique à Francheville-Alaï. Bilan: 3 morts et 23 blessés. Le 6 février 1901, la n°2 - "Mornant" dérive en gare de Mornant précisément et vient percuter le butoir situé en fin de ligne puis bascule sur la route de Givors: dégâts uniquement matériels heureusement. A chaque fois, la machine devra subir d'importantes réparations mais repartira au service...


Parc des locomotives 031 T - Fives-Lille en service sur les lignes du FOL

- n°1 – VAUGNERAY (renommée LOIRE en 1923 à la suite de la réutilisation des soutes à eau de l’ancienne n°5 devenue n°4 puis déclassée)            

- n°2 – MORNANT (Voir les « aventures » tumultueuses de cette locomotive)                

- n°3 – CRAPONNE       

- n°4 – RHÔNE (revendue au Chemin de Fer de La Mure - S.G.L.M. en janvier 1900 – (*) )

- n°5 puis n°4 – LOIRE  (renumérotée 4 en janvier 1900 après la vente de la n°4 - RHÔNE)

- n°6 – CROIX-ROUSSE (vendue au Chemin de Fer de La Mure - S.G.L.M. en janvier 1900 – (*) )

(*) La Cie du SGLM (Chemin de Fer de La Mure) les revendit en 1907 car elle passait progressivement à la traction électrique (totale en 1912).

 

                   


 

Fives-Lille 031 T sortant des usines Fives-Lille pour le chemin de fer de La Mure

Notons que le FOL faisait parfois appel à d'autres entreprises que Fives-Lille  pour réparer  ses locomotives. En 1901, la 031T-Fives-Lille n°3 "CRAPONNE" était en réparation dans les ateliers lyonnais de BUFFAUD&ROBATEL... (entreprise qui fabriquait ses propres machines de type 031T...)

Les Établissements DECAUVILLE ( qui, par ailleurs ont créé d'adorables petites locomotives de type 031T...) ont procédé à la restauration d'une ancienne 031T-Fives-Lille qu'ils ont vendue remise à neuf en novembre 1913 (sans doute la n°6 "CROIX-ROUSSE" qui avait été vendue en même temps que la n°4 "RHÔNE"par le FOL au Chemin de Fer de La Mure en janvier 1900. Cette Compagnie les a revendues en 1907 après avoir lancé la traction électrique sur sa ligne. On retrouve ces deux locomotives dans les Pyrénées Orientales entre 1910 et 1911. Elles ont servi à la construction de la ligne à voie métrique du "petit train jaune" entre Bourg-Madame et Mont Louis, ligne qui sera électrifiée à la construction ...)

Voir d'autres locomotives 031T Fives-Lille


Les 030 T     Elles disposaient exclusivement de 3 essieux moteurs (6 roues toutes motrices). Deux  machines de ce type ont été utilisées sur notre chemin de fer en 1902.Il s'agissait de locomotives Blanc-Misseron fabriquées en 1894 et rachetées d'occasion aux Voies Ferrées du Dauphiné en 1902 de type 030T n°  13 et 16 à cabine fermée (Carénage façon tramway).

Les locomotives de type 030T - Blanc - Misseron

Caractéristiques de ces locomotives:

Constructeur: Locomotives construites en partie aux Etablissements Tubize (Belgique) puis terminées en France aux Ateliers de Blanc-Misseron (Nord), filiale de Tubize

Type: 030 T - Modèle Tubize n°47

n° FOL puis OTL: n° 13 et n°16

Poids à vide: 18 tonnes

Poids total en charge: 24 tonnes

Soutes à eau: 2300 litres


Les deux locomotives achetées d'occasion par le FOL étaient entièrement carénées façon tramway. Elles ont été achetées aux Voies Ferrées du Dauphiné en 1903 et 1904 suite à l'électrification de la ligne Grenoble - Uriage - Vizille. Elles ont circulé sur la section Le Tupinier - Mornant  conjointement aux Fives-Lille puis ont assuré à partir de 1906 le service navette entre Vaugneray-Gare (Maison Blanche) et Vaugneray-Bourg avant l'électrification de ce prolongement...

n°13 - En service de 1903 à 1911

n° 16 - En service de 1904 à 1913  (Photo ci-dessous) - Elle traînera au dépôt de Trion - Saint-Just jusqu'en 1952 avant d'être ferraillée...


Locomotive Blanc-Misseron de type 030 T  n°16 en gare de Mornant


Une Blanc-Misseron de type 030 T

Locomotive Blanc-Misseron de type 030T en gare du Mans (Sarthe)

Train tracté par une locomotive Blanc-Misseron de type 030 T dans le Loiret

Les locomotives Blanc-Misseron ont été construites par les Ateliers de construction du Nord de la France situés à Blanc-Misseron (commune de Quiévrechain, département du Nord). Cette société a notamment construit des locomotives à vapeur pour :

- les Voies Ferrées du Dauphiné 
- la ligne de Paris à Saint-Germain-en-Laye
- les Chemins de fer des Côtes-du-Nord
- les Tramways d'Eure-et-Loir
- les Tramways des Deux-Sèvres
- les Tramways de la Sarthe

La société ANF - Blanc-Misseron a également construit des voitures, des fourgons et des wagons


Voir Matériel Roulant sur notre ligne de chemin de fer FOL - OTL en 1914


Retour HAUT page  Retour TRAIN