Chemin de fer de l'ouest lyonnais

lYON-SAINT-JUST à VAUGNERAY   

Itinéraire 1: ancienne ligne de Francheville - Étoile d'Alaï à Craponne

Il est possible de suivre en partie l'ancienne ligne de chemin de fer du F.O.L. (puis de l'O.T.L.) entre l'Etoile d'Alaï et Craponne de préférence à pied ou mieux, à bicyclette...  un VTT me paraît le plus approprié...

La gare FOL de Francheville Alaï où arrive une 031T-Fives-Lille

Ne pas confondre cette gare FOL (puis OTL) avec la gare (dite PLM) de Francheville le Haut. Nous remarquons que la ligne est électrifiée. Or elle l'a été en 1899 pour la section Lyon-Saint-Just à Vaugneray. La locomotive à vapeur 031T-Fives-Lille que nous voyons arriver concerne donc sans doute la ligne de Mornant qui n'a été électrifiée qu'en 1911 par l'O.T.L. Cette carte postale peut donc être datée entre 1899 et 1910...

La gare FOL de Francheville Alaï était située approximativement au carrefour entre le Chemin des Ifs et la rue Joliot Curie, à quelques centaines de mètres du viaduc d'Alaï, baptisé "pont d'Alaï" sur la carte précédente. Cette gare a disparu depuis longtemps contrairement à la gare "PLM"...

  Partir du rond-point de l'Etoile d'Alaï (Place d'Alaï) et prendre la rue des Hermières en direction de Francheville le bas. En face du chemin des Ifs et dans son prolongement se trouve un grand portail avec derrière une portion de l'emplacement de l'ancienne voie ferrée juste avant qu'elle ne franchisse le grand viaduc d'Alaï bâti sur 3 piles qu'on peut encore apercevoir...

Chemin des Ifs à l'Etoile d'Alaï - Le train arrivait de cette direction ... avant le grand viaduc d'Alaï ...

Derrière un grand portail vert, l'assiette de l'ancienne voie ferrée avant le viaduc d'Alaï ...

Rejoindre le chemin de Cachenoix à Francheville par le chemin des Hermières ou par le chemin de la Poterie (Voir plan ci-dessus)

Du chemin de Cachenoix, on peut apercevoir encore aujourd'hui (Photo février 2008) les 4 piles du viaduc d'Alaï, surtout en hiver...  (L'emplacement le plus approprié pour bien les observer se trouve entre le passage à niveau du TER de Brignais et le tunnel de Cachenoix sous l'ancienne ligne du F.O.L.)

Photo Archives de Lyon - Viaduc d'Alaï lorsque la ligne était encore en activité...

L'ancien viaduc d'Alaï se terminait sur cette avancée en pierres jaunes du Mont d'Or typiques des maçonneries du F.O.L. qui prolonge toujours aujourd'hui l'ouvrage d'art du tunnel du chemin de Cachenoix. On devine l'emplacement de l'ancienne voie en haut de cette maçonnerie ... 

Si vous grimpez au dessus du tunnel du chemin de Cachenoix (photo ci-dessous), vous marcherez sur l'assiette de l'ancienne voie ferrée dont il subsiste une portion fort broussailleuse qui se termine au croisement de la rue des Aubépines et du chemin du Bois. Le tracé de la voie remontait ensuite le chemin des Aubépines en direction de Bel-Air...

Pour suivre l'ancien tracé de la voie ferrée, remonter le chemin des Aubépines puis le chemin de la Patelière. Peu après le croisement avec le chemin de Maillabert, sur le côté droit du chemin de la Patelière, vous verrez une borne-souvenir à l'entrée d'un chemin abandonné: la voie ferrée passait là...

Le FOL suivait l'actuel chemin de la Patelière puis ...

Une borne-souvenir a été placée à l'entrée de ce chemin envahi par les broussailles, c'était là que passait l'ancien train du FOL puis le tramway OTL Lyon-Vaugneray...

TEXTE de la borne-souvenir: "Vous êtes sur le tracé d'une ancienne voie ferrée. Après 68 ans d'utilisation, la ligne de tramways reliant Lyon-Saint-Just à Vaugneray en 45 minutes a été fermée le 2 novembre 1954"

Il faut beaucoup d'imagination, mais oui, l'ancienne ligne de chemin de fer passait par là entre le chemin de la Patelière à Francheville et le chemin de la Tourette à Craponne ... et les arbres qui avaient envahi l'assiette de l'ancienne voie ont été abattus récemment...

Vous ne pourrez pas continuer dans cette jungle d'autant plus que vous allez buter sur des clôtures ou des barbelés. Pour poursuivre, emprunter le chemin de Maillabert qui est vaguement parallèle à l'ancienne voie et qui vous permettra de rejoindre le chemin de la Tourette à Craponne...

Seuls cyclistes et piétons hantent cet endroit où ne sifflent plus les trains ...

Ancienne voie du FOL dans le prolongement du chemin de la Tourette à Craponne ...

Lorsque vous avez rejoint le chemin de la Tourette, vous poursuivez sur la rue de la Tourette, vous traversez la route de Brindas et poursuivez la traversée de Craponne par la rue Centrale sur toute sa longueur... et oui, le train suivait son petit bonhomme de chemin par ici ...

La ligne de chemin de fer empruntait l'actuelle rue Centrale à Craponne sur toute sa longueur jusqu'à la rue du stade

Vous passez devant le dernier souvenir de l'ancienne gare de Craponne-Centre disparue, l'actuel café de la gare ...

Ancienne gare de Craponne avec les Monts du Lyonnais à l'horizon et l'ancienne salle des fêtes à droite, bâtiment toujours existant ...

Ci-dessous, photo prise au même endroit en 2008 ! Les Monts du Lyonnais et l'ancienne salle des fêtes sont toujours là, mais la gare a disparu ...

Extrait de la carte de France dressée en septembre 1899 où le tracé du train apparaît en NOIR ...

Voir le document complet - Plan de la ligne FOL de 1899 - Document pdf


Au bout de la rue Centrale, un obstacle sur votre chemin. Il faut contourner par la rue du stade pour rejoindre la suite du parcours à partir de l'ancienne gare du Tupinier...

1-  Un portail et un établissement commercial ("Concept Cheminées") barrent l'ancienne voie. Il vous faut contourner "l'obstacle" en tournant à gauche rue du stade puis prenez à droite la rue Joseph Moulin. Vous allez atteindre l'ancienne voie (actuellement chemin de randonnée). Tournez à droite pour remonter cette voie vers l'ancienne gare du Tupinier,  vous trouverez ce chemin entre la rue Joseph Moulin et le chemin des Mouilles...

2- Vous pouvez également tourner à gauche et rejoindre l'impasse du Tupinier par la route Craponne-Grézieu. Descendre ensuite l'impasse du Tupinier jusqu'à l'ancienne gare actuellement maison privée mais les inscriptions "Le Tupinier" ont été conservées...  

Continuez avec l'itinéraire 2 ...


Reportage et photos: Marc DANIEL - Le Vieux BRINDAS


Itinéraire 2: de la gare du Tupinier (Grézieu la Varenne) appelée autrefois "Craponne-bifurcation" à BRINDAS (La Pillardière)

Itinéraire 3: BRINDAS - MESSIMY - SOUCIEU EN JARREST 


Retour au Menu d'accueil du site