LE WATTMAN sur tramway électrique

Jean-Marie Baptiste MARCHAND (1879 - 1914) - "wattman" sur tramway électrique

(avec l'aimable autorisation de notre ami et collaborateur  Henri GAUDET du Vieux Brindas, le petit fils)

 

Wattmen (ou wattmans) sur Motrice NLT 'Chemin de fer" et sur Motrice Manage (Ligne du chemin de fer de l'ouest lyonnais)


WATTMAN  nom masculin


Conducteur d'un véhicule automobile. 

Dans ma distraction je n'avais pas vu une voiture qui s'avançait; au cri du wattman je n'eus que le temps de me ranger vivement de côté (...) je restais, quitte à faire rire la foule innombrable des wattmen (PROUST, Temps retr., 1922, p. 866).

Conducteur de tramway

Armand apprit à conduire un tramway. On le mit sur une des motrices jaunes qui traversaient la campagne, à côté du wattman, qui d'abord conduisait devant lui. Puis, il prit sa place (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 71).


Prononciation et Orthographe: [watman]. Pluriel: "des wattmen" dans Larousse de  langue française mais "des wattmen ou des wattmans" dans ROBERT 1985.

Étymologie et Historique:

 1895 « conducteur de motrice [appelée ici voiture automobile] de tramway » (La Locomotion automobile, 2e année, p. 156 et p. 196)

 1907 « conducteur » un wattman de tramway (R. BAZIN, Blé, p. 317)

 1917  fém. wattwoman (Excelsior, 24 juin dans Histoire de France à travers les journaux du temps passé, 14-18, éd. A. Rossel, 1983, p. 207).

 Formé sur le nom de l'unité de mesure de puissance watt* à l'aide de l'anglais man « homme » (fém. woman) fonctionnant comme suffixe de nom d'agents (cf. sportsman).


Retour Métiers